• Hot Stuff
  • Phunk Classics
  • All Records
My Phunkster

Bookmark and Share WE HAVE BAND Ternion Naive Album
CD
31/01/2012

+
TRACKLISTING :
01Shift
02After All
03Where Are Your People?
04Visionary
05What’s Mine, What’s Yours
06Steel In The Groove
07Tired of Running
08Watertight
09Rivers of Blood
10Pressure On

We Have Band, réunit 3 amis, Darren Bancroft et le duo que forment Thomas et Dede Wegg-Prosser sur la scène comme à la ville. Ils se sont rencontrés dans un label pour lequel ils travaillaient, qu’ils ont ensuite quitté pour former un groupe, jouer à Glastonbury, sortir un album qui a reçu les louanges de la critique du NME à Dazed & Confused, et tourner dans le monde entier. Rien de bien compliqué jusque là.

Pourtant malgré les louanges dont il faisait l’objet, le groupe n’était pas pleinement satisfait. Au départ le but de cette formation était simplement de s’amuser un peu sans se soucier de savoir si quelqu’un s’intéresserait un jour à leurs chansons. Mais cette fois, après la sortie de WHB, la situation était différente.

Donc, même si WHB avait été un succès, le groupe ne souhaitait pas du tout réitérer la même formule. Thomas avait déjà commencé à écrire de nouveaux morceaux en tournée, avec son ordinateur portable dont il se servait comme d’une sorte de studio mobile, et avec lequel il pouvait travailler n’importe où. Entre temps, avec plus de 130 concerts par an, le groupe expérimentait les hauts et les bas de la vie en tournée avec un emploi du temps harassant, qui a épuisé au moins 2 tour managers, mais a fourni également la matière pour ce qui allait devenir leur second album, ‘Ternion’.

Une évolution qui impliquait de changer radicalement la manière d’aborder l’écriture du nouvel album. De la musique jusqu’aux paroles le trio a souhaité créer quelque chose d’intemporel en commençant par se pencher sur les dernières expériences qu’ils avaient partagées au moment où leur carrière a décollé. Il en résulte un disque très différent, profondément personnel, à la fois stimulant et mélancolique.

Les paroles parfois légères ont laissé place à des témoignages francs et honnêtes sur leurs relations, leurs difficultés à trouver un sens au monde qui les entoure et les effets, tant sur le plan physique qu’émotionnel, de la vie en tournée. En se mettant à nu au travers de chansons comme ‘What’s Mine, What’s Yours’ le groupe se révèle sous un nouvel aspect.

L’expérience de cette vie en tournée a engendré pour le couple au sein du groupe des pressions qu’il n’avait pas vécus auparavant et qu’ils ont souhaité évoquer dans ‘Steel In The Groove’ et le titre qui clôture l’album ‘Pressure On'.

Une fois la tournée terminée et avec la moitié des titres écrits, le groupe s’est retiré à Hereford pour finir de travailler sur le nouvel album. Loin de Londres et sans se soucier d’une appartenance à une scène quelconque le groupe a trouvé un nouveau son. Tandis que chaque titre prenait forme avec de plus en plus d’instruments live, l’album a commencé à se déployer.

Enfin, une fois que la structure de l’album était en place, le groupe a rejoint Luke Smith, ex-membre de Clor et producteur de Foals dans son studio Flesh and Bone à Londres dont l’équipement analogique a insufflé davantage de chaleur au projet. Grâce à sa détermination, Luke a su pousser le groupe pour qu’il trouve le bon son.

Ceux qui s’attendent à un WHB tome 2 seront surpris. Si beaucoup des éléments qui ont fait la force du premier opus sont toujours là, surtout l’interaction entre les voix des 3 membres du groupe, ce nouvel opus se démarque du précédent. Souvent taxé de se protéger derrière leurs influences, cette fois on peut dire qu’avec ‘Ternion’, We Have A Band a trouvé un son unique bien à lui.


Voter !