• Hot Stuff
  • Phunk Classics
  • All Records
My Phunkster

Bookmark and Share Feadz Instant Alpha Ed Banger Album
CD/Digital
Because Music
20/01/2014
FR

+
TRACKLISTING :
01Welcome To Paris
Feadz
02Electric Empire (with Kito)
Feadz
03Papercut
Feadz
04Metaman
Feadz
05Instant Beta
Feadz
07Eastside
Feadz
08Wettex (with Kito)
Feadz
09The Purpose (feat. Teki Latex)
Feadz
10Stick Builders
Feadz
11Marly (feat. DJ Kodh)
Feadz
12Eastside 2.0 (Big Dope P Remix)
Feadz
13it's Enough
Feadz

A l’heure d’”Instant Alpha”, son premier album en plus de 15 ans de carrière, qui est FEADZ?

ESTHETIQUE MUSICALE
Savant dosage urbain et électronique qui puise ses racines dans le rap, le freestyle, l’electro, la techno et la house, mais aussi certaines tendances plus ghetto (footwork, trap, baile etc) : la musique de Feadz est l’alliage edbangerien par excellence.
Feadz : C’est la verité sur mes racines, effectivement très Ghetto music, c’est tout simplement l’inverse de l’esthetique musicale Ed Rec, et tant mieux pour nous 2... Mais je ramenais ça aussi chez Bpitch et avec quelques confreres comme Modeselektor : on amenait une influence rap et Ghetto dans un univers très différent...

DIGGER
Grand connaisseur des musiques de danse des 30 dernières années, Feadz est un vrai geek musical, toujours en recherche de nouveautés à jouer ou à sampler, et érudit sur la production vinylique comme en témoigne son name-dropping de labels pointus via la voix de Kito sur “Electric Empire”.
Feadz : Ma vie ce sont les disques, les labels, la découverte, mon rapport avec ces disques est le même depuis 20 ans, ce petit monde personnel avec de super disques de tout les temps et horizons, qui me font rêver et mettent en parenthèse la “vraie vie”.

RAP
Feadz est un enfant du rap.
Feadz : Totalement, évidement j’ai grandi aussi en écoutant Jazz et Pop mais le rap est cette musique que j’ai quasiment vu naitre et qui continue de m’aider. C’est l’incantation mystique de la nuit des temps, qui présente une émotion vocale sur une musique repetitive, c’est du chamanisme. C’est aussi la musique fondamentale du DJ, par les scratches mais aussi par l’approche “Beat Maker” de la musique, s’éloignant des lois des musiciens et empruntant à tout va pour un résultat hors normes .

AUDIOMICID, turntabilism
Il fait ses armes des le milieu des années 1990 avec ce collectif qui sera champion du monde DMC. Feadz c’est du DJing technique, rapide, nerveux, super éclectique et versatile, mêlant l’esprit “party music” et la technique sans concessions venue du hip-hop avec les textures plus cosmiques de l’electro et de la techno.
Feadz : Le scratch c’est vraiment le point de départ pour moi, mais je suis heureux de ne pas trop avoir insisté , mon amour de la musique était trop large pour ce département hyper tech- nique, je suis loin d’être autant fasciné par le scratch que je ne l’étais au départ , ça revient un peu mais a un moment je ne pouvais plus saquer les AHH, les Fresh, et d’autres elements qui ont donné un caractère sectaire a cette discipline.

DJ MEHDI
C’est à cette époque qu’il rencontre le regretté Mehdi, passeur musical par excellence, dont il partage l’enthousiasme et l’éclectisme.
Feadz : Mehdi me manque énormément , je ne trouve pas d’autres mots , personnage fantastique que je pensai voir toute ma vie vue nos lien d’amitié mais aussi familiaux .

MR. OIZO
Quentin Dupieux alias M. Oizo, fait appel aux services de Feadz pour des scratches sur son mythique 1er album “Analog Worms Attack” en 1999 sur F Com. Par la suite, Feadzet Oizo seront parmi les pionniers de l’équipe Ed Banger grâce à leurs productions pour Uffie dès 2006. Ils rejoindront le label en tant qu’artistes solo en 2007 (Oizo) et 2008 (Feadz).
Feadz : Mr Oizo est mon mentor et la premiere personne que j’ai vu vivre de son art , je repense tout le temps a cette époque ou décider de vivre de la musique était une utopie .

ELLEN ALLIEN
La prêtresse berlinoise est la première à faire confiance à Feadz dans ses aventures solo, accueillant ses quatre premiers EPs electro hybrides entre 2001 et 2005.
Feadz : J’étais Fan de Bpitch control et j’ai rencontré Ellen a Berlin lors d’une soirée sans savoir qu’elle était la boss de ce label, on a passé 2 jours ensemble a parler musique ,ça me rap- pelle que l’amitié ou l’amour sont les plus grande sources d’inspiration pour moi .

UFFIE, KITO
La girly-side d’Ed Rec c’est aussi Feadz! Alors en pleine romance avec la jeune Uffie, il la lance dans l’arène et co-produit ses premiers hits dans un style freestyle rafraîchi aujourd’hui clas- sique de cette époque : “Ready To Uff”, “Pop The Glock”, “Hot Chick”. Dernièrement, Feadz a confirmé son amour des featurings sexy avec Kito sur “Electric Empire”
Feadz : De loin on peut y voir des similarités mais ça n’a rien a voir , Uffie est + une muse alors que Kito est une musicienne établie avec ses propres disques et un horizon différent du mien.

LES COUSINS
Depuis le début des années 2000, Feadz a également collaboré à des labels éclectiques et prestigieux tels Boys Noize Records, Mad Decent, Pelican Fly, Monkeytown, qui cernent bien son univers musical.
Feadz : Il y a aussi d’autres labels qui m’inspirent mais effectivement poser quelques touches sur ces labels qui me plaisent est une grande fierté , je viens d’un milieu fasciné par l’underground avec quelques personnages mysterieux qui passent de labels en labels, un artiste comme Anthony Shakir par exemple.

LE LOOK
Eh oui! Casquette, t-shirt, couleurs, cette silhouette à la fois white-trash et ghetto avec la petite touche d’élégance parisienne a pratiquement été inventée par Feadz.
Feadz : Et je pense que je m’habille comme ça depuis que j’ai 14 ans, je me demande si je changerais un jour.

L’ALBUM
“Instant Alpha” est la synthèse de quinze années de parcours musical pour Feadz. On y retrouve en 13 tracks son esprit hybride et concis ; de la musique de danse vive, electrocutée, colorée, parfois taquine, ramassée en tracks de 3 à 4 minutes. Une musique de joie, de fête, de mélange, d’ouverture. Typiquement Ed Banger donc.
Feadz : Ed Banger est nourri par la diversité de ses artistes, mais je vois dans ce disque une synthese personnelle . Ed Banger en est le média, pas la source . C’est aussi une réponse a un format dans lequel la Techno n’est pas a sa place, pour moi c’est un mix et un concept autour du Djing , il n’y a pas besoin de faire avance rapide pour trouver l’essence d’un morceau puisque j’ai réduit chaque morceau a son émotion essentielle . Je pense qu’aucun morceau ne ressemble trop aux autres, j’éssaie de couvrir un spectre très large de ce qui me représente, spontané- ment.

L’experimentation est aussi au coeur de chaque morceau, j’ai toujours fait de la musique dans cette approche, je ne pars pas d’une mélodie ou d’une ligne de basse , je pars d’une expérimen- tation sonore qui me parait originale et je construit un track autour d’elle .



Voter !