• Hot Stuff
  • Phunk Classics
  • All Records
My Phunkster

Bookmark and Share Arthur Beatrice Working Out Barclay Album
CD/Digital
Universal
24/02/2014
UK

+
TRACKLISTING :
01Councillor
02Late
03Midland
04Carter (Uncut)
05More Scrapes
06Interlude
07Grand Union
08Singles
09Charity
10Fairlawn
11Ornament & Safeguard

Le nom Arthur Beatrice renvoie à la série Golden Girls (intitulé «Les Craquantes» en France dont une des actrices porte le même nom). Il semblait essentiel que ces deux alias soient l’un masculin et l’autre fémi- nin commençant par les lettres A et B respectivement.

Depuis les bancs de l’école où les membres fondateurs Orlando Leopard (voix / instruments) et Elliot Barnes (batterie) se sont rencontrés et ont mûri leur vision musicale. La paire chercha ensuite à introduire une nouvelle dynamique dans l’écriture avec Ella Girardot (voix / claviers). Hamish Barnes (voix / basse / guitare), frère d’Elliot, complète le groupe, d’un nouveau point de tension créative, contribuant à l’éla- boration de chansons qui deviendraient aussi vitales que toutes celles qui ont précédé.

Orlando illustre ainsi ce processus de création intrinsèque à l’écriture du groupe, qui naît du conflit et où chaque membre apporte ses propres idées. Cette approche singulière fonctionne à merveille, les mots d’Elliot prennent différents atours, qu’ils soient portés par les voix d’Orlando ou d’Ella, et si le batteur ne suit que son intuition personnelle, les mots demeurent ouverts à toutes interprétations - des chanteurs comme du public. Ella parle de sujets ambigus, les titres des morceaux ne semblent en apparence pas illustrer les chansons elles-mêmes. Chaque chanson invite l’auditeur à remettre en question les paroles, qui ne contiennent jamais les mots utilisés dans les dénominations.

Au cours de sa période d’apprentissage, la productivité du groupe s’est trouvée affectée par leur obsession à ne diffuser leur musique qu’après de nombreux ajustements, ce qui ne manqua pas de doter le groupe d’une certaine sagesse et attention dans leur production : cette esthétique se retrouve dans les soirées Open Assembly qu’ils ont créées et montées de toutes pièces, mais surtout avec la parution de leur deux premiers singles “Midland” et “Charity” sur leur label OAR - partie de l’entité Open Assembly.

Pour un groupe dont la musique se compose d’autant d’éléments divergeant, de visions artistiques jusqu’aux influences musicales, surtout à une époque où tout peut aller très vite, Arthur Beatrice fait preuve d’une certaine maîtrise et constance.

 

ECOUTEZ Athur Beatrice sur SOUNDCLOUD

RETROUVEZ Todd Terje sur FACEBOOK

 

 

 


Voter !