• Hot Stuff
  • Phunk Classics
  • All Records
My Phunkster

Bookmark and Share Moodoïd Le monde Möö Entreprise Album
CD/Digital
Sony / A+LSO
18/08/2014

+
TRACKLISTING :
01Les Garçons Veulent de la Magie
02La Lune
03Machine Métal
04Bleu est le feu
05Les Oiseaux
06Yes & You
07Bongo Bongo Club
08Les Chemins de Traverse
09Heavy Metal Be Bop 2
10Les Filles Font Que le Temps est Jouissif

Le monde Möö, premier album de Pablo Padovani alias Moodoïd, est un tel genre de conte merveilleux : un récit initiatique, mystique et amoureux agencé comme un livre pour enfants et oiseaux, plein de pop-up et de surprises, de changements de rythmeset d'états. C'est un monde mol et savoureux, plastique et goûteux, une lune en fromage où le feu est bleu et où les garçons veulent de la magie, une planète toute neuve, que le jeune Pablo (24 ans) nous invite à explorer, tels de nouveaux Candide, dans un fantastique périple musical.

Réalisé et mixé par le franco-américain Nicolas Vernhes - qui a travaillé avec le gotha de la scène new yorkaise (Animal Collective, Dirty Projectors…) mais aussi Dominique A- secondé sur le seul titre en anglais (Yes & You) par l'ami Kevin Parker, Le monde Möö est un rêve de pop progressive et asymétrique qui rompt avec le systématisme occidental des mesures à quatre temps (on passe ici aisément du 6/4 au 5/4 pour revenir au 4/4), tout en restant mélodieux et fluide. Aussi cannibale de genres musicaux (pop, jazz, funk, electro, world) que put l'être le tropicalisme des Os Mutantes, Moodoïd hybride époques et géographies, de l'Occident pop à l'Orient traditionnel (Asie, Iran, Turquie…), mélangeant Saz, Ud, Duduk ou Cuica aux synthétiseurs analogiques, violoncelles ou guitares électriques, passant le tout dans des cabines d'échos tournoyants et vibratiles. Son ambition ne connaît pas de limites, à l'image de la stéréo du disque, qui semble s'étendre à l'infini.

« Tu Tombes à la renverse, et tu es bien » nous chuchote Pablo sur Les chemins de traverse. Pleines de mystères et d'harmonie, à la fois immédiates et longues en bouches, les dix chansons qui composent Le monde Möö sont autant de comptines romantiques, danses avec le feu, promenades sous la lune. Elles résonnent comme des invitations dionysiaques au voyage, clés des songes, portes vers l'Orient, un Orient sensuel, notre Orient intérieur, qu'il nous reste à retrouver.
Nous sommes tous le Simurgh.

 

Suivez Moodoïd sur Facebook et Soundcloud

 

 


Voter !