• Hot Stuff
  • Phunk Classics
  • All Records
My Phunkster

Bookmark and Share Mohini Geisweiller Sideration Columbia Album
CD
10/06/2016

+

Sidération : action funeste des astres, bouleversement psychique qui crée un état de stupeur émotive.

Dix ans après Sex In Dallas, son groupe Berlinois au succès et à la désintégration instantanés, cinq ans après Event Horizon, son premier album solo très remarqué, Mohini Geisweiller, artiste rare, livre avec Sideration un disque de vacillements dans lequel résonnent des étés flottants, des villes se confondant dans la nuit et des existences effacées.

Mohini Geisweiller l’a composé, écrit, mis en sons, et enregistré, en solitaire, d’abord dans la « dépression solaire » d’un Los Angeles où les existences se frôlent sans se saisir, puis au milieu d’un paysage de silos, de raffineries et de sablières en France où elle a retrouvé l’atmosphère des sectes survivalistes dans lesquelles s’est déroulée son enfance.

Mohini a ensuite parachevé en studio à Copenhague la production de ses morceaux enregistrés dans l’isolement d’une chambre aux murs tapissés de vieux matelas, avec le concours de ses amis le violoniste Davide Rossi, le guitariste et joueur de claviers Jeppe Kjellberg et le percussionniste et producteur Tomas Barfod.

Dans cet album aussi fragile que tranchant, Mohini Geisweiller parvient ainsi sur chaque titre à saisir une émotion ténue dans sa forme brute, une « expression élémentaire », pour celle qui refuse l’artifice et cherche la simplicité de l’épure dans ses instrumentaux comme dans ses morceaux chantés en anglais et en français.

Par sa musique à la beauté crépusculaire, d’une tension sourde qui se consume lentement, « slow burn » d’une destruction au ralenti, Mohini développe ainsi des compositions hypnotiques de feux qui couvent, dont la force s’impose par la progression d’une présence spectrale.


Voter !