• Hot Stuff
  • Phunk Classics
  • All Records
My Phunkster

Bookmark and Share Krazy Baldhead The B-Suite Ed Banger Album
CD
Warner
06/04/2009
FR

+
TRACKLISTING :
1First Movement
11Part 1
12Part 2
13Part 3
14Part 4
2Second Movement
25Part 1
26Part 2 (“Time” ft. TES)
27Part 3
28Part 4
3Third Movement
309Part 1 (“Katana Powa” ft. Big-O & Mlle Yulia)
310Part 2
311Part 3 (“Sweet Night” ft. Outlines)
4Fourth Movement
412Part 1
413Part 2 (“Saturnication”)
414Part 3
415Part 4
416Part 5 (“The End” ft. Beat Assaillant)

Krazy Baldhead, 34 ans, est un enfant du sud de la France devenu Parisien, percussionniste, jazzman (10 ans de conservatoire) et ingénieur du son d’une radio en prison à ses heures. Il achète ses 1ères machines en 1998, bricole, et décide en 2002 de se lancer, devenir musicien.



18 Sept : Warp Ed @ Paris
25 Sept : Marsatac @ Marseille
26 Sept : Ososphère @ Stasbourg
06 Nov : Le 6 Par 4 @ Laval
13 Nov : Les 4 Ecluses @ Dunkerque
14 Nov : Noumattrouf @ Mulhouse
20 Nov : Bataclan @ Paris





C’est sous un pseudo barbare qu’il envoie sa demo à Pedro Winter qui voit en lui une alternative plus mid tempo pour son tout jeune label Ed Banger records. «Bill’s Break», son premier maxi chez Ed Banger records sort en 2004. Les jeunes Para One et Feadz se chargent de remixer les titres de ce EP qui surprend les premiers fans du label.

Un groove sombre et des beats abstraits permettent à Krazy Baldhead de s’imposer au sein de Ed Banger. Histoire de patienter et de se trouver, Krazy Baldhead nous offre «Time Period» sorti sur un 45T, un morceau qui lui vaudra une comparaison avec Dj Shadow!

Les choses s’accélèrent, il remix le duo noisy dDamage, le duo funky Outlines et rencontre TES, MC de Brooklyn signé sur Lex/Warp. Ce dernier collabore sur le titre «Crazy Moth3f2ck8z» du deuxième Maxi de Krazy Baldhead, «Dry Guillotine», confirmant le tournant hip hop de Ed Banger records. Tout comme Justice, Sebastian ou Dj Mehdi, Krazy Baldhead devient un des piliers du label. Il sera évidement de l’aventure «Ed Rec Vol. II» avec son glaçant «Strings of Death» et on le retrouve sur la dernière compilation du label «ED REC Vol. III» avec l’aérien «No Cow, No Pow».

Ses influences vont des Chemical Brothers à Bill Evans, de A Tribe Called Quest à Joy Division, de Gong à Miles Davis ou encore Prefuse 73! Il y a du blues dans sa musique, mais il y a surtout cette liberté que ses dix ans de jazz lui ont apporté. Krazy Baldhead n’est pas Dj! ll se produit live souvent caché derrière son laptop et mis en lumières par un VJ qui l’accompagne aux quatre coins du monde. Là encore, l’influence du jazz se ressent, ses sets ne sont pas préparés et il réagit selon les salles, selon son humeur aussi. Son set au Sonar 2008 restera un de ses meilleurs souvenirs et son premier set lors des Transmusicales Off en 2004 restera le pire!

En 2009, Krazy Baldhead nous livre son 1er album, «The B-Suite», quatre mouvements pour 49 minutes de musique. On y retrouve le fidèle TES sur un titre ainsi que Outlines sur le single «Sweet Night». Plus que jamais Krazy Baldhead prouve que Ed Banger records n’est pas que le label d’un son, mais bien celui d’une époque; s’agit-il d’un album électro ? d’un album hip hop ? A vous d’apprécier.







Telecharger la bio complete
30 kb


Voter !

Trouver Ce Disque

iTunesDigital