• Hot Stuff
  • Phunk Classics
  • All Records
My Phunkster

Bookmark and Share Kisses Heart of The Nightlife Maman Records Album
CD
Republic Of Music
01/11/2010

+
TRACKLISTING :
01Kisses
02Bermuda
03People Can Do The Most Amazing Things
04Women Of The Club
05The Heart Of The Nightlife
06Lovers
07A Week End In Brooklyn
08Midnight Lover
09On The Move

Kisses vient de Los Angeles. C’est le projet disco de Jesse Kivel et Zini Edmundson.

Initialement inspiré par la disco instrumentale et long-format (Cerrone, Gino Soccio), Kisses a développé un style d’écriture unique et concis qui réunit le son FM pop et le beat “four-to-the floor” chaleureux.
Très tôt, Kivel a forgé une amitié avec le producteur culte et vénéré de la disco Alec R. Costandinos, qui est monté en puissance à la fin des années 70 au son de concepts albums ambitieux et de singles taillés pour les clubs. Lorsque Costandinos a mis à disposition sa connaissance et sa collection de vinyls en parfait état, le sillon de l’album de Kiss était tracé.

Le nom de Kisses est lui même un clin d’oeil à l’ancien projet “Love & Kisses” de Costandinos. Alors que cette relation créative bourgeonnait, Jesse avait démarré son job de journaliste de voyage.
Ces rédac- chefs lui demandait d’évaluer des centaines d’hotels et lieux de villégiatures exotiques, dont il avait pour la plupart jamais entendu parlé. Les images utilisées pour rédiger ses critiques se révèlent dans les paroles de “Bermuda” et “Women of the club”, ainsi que dans le son de “The Heart of The Nightlife”.

Le retour sur le devant de la scène de la musique de Costandinos, qui a notamment était samplé dans le LP des Avalanches en 2001 “Since I Left You”, devenu un classique, a permis la synthèse entre les tendances actuelles de la dance music (Lindstrom, Air France) et les ambitions panoramiques de l’age d’or commercial de la disco. 9 morceaux composent le projet, exposant chacun une sensibilité pop raffinée, évocatrice de l’oeuvre romantique d’Arthur Russel.

Il y a dans ce disque, une étreinte subconsciente des émotions simples et de la sentimentalité. Il s’agit d’une approche minimaliste de la musique pop qui révèle ces moments de joie, ces instants que seuls des cartes postales ou des souvenirs vagues nous rappellent.
“The Heart of The Nightlife” prends ces grains de temps insaisissales et joue avec délibérément, sans peur du mépris.

BIO


Voter !